Quand élaguer un arbre de Judée ?

Quand élaguer un arbre de Judée ?

Quand élaguer un arbre de Judée ?

Quand élaguer un arbre de Judée ?

Taille de l’arbre de Judée Pour limiter le développement de votre arbre, taillez-le après la floraison entre mai et juin. Pour une taille de formation, intervenez plutôt en hiver et avant la floraison.

Quel terreau arbre de Judée ?

Sol et exposition idéals pour planter un arbre de Judée au jardin. Si vous voulez obtenir de jolies floraisons, privilégiez les sols calcaires riches en terreau. Par ailleurs, même si l’arbre de Judée est très rustique choisissez un endroit jouissant d’un bon ensoleillement.

Où planter l’arbre de Judée ?

Plantation de l’arbre de Judée De préférence à l’automne ou l’hiver en dehors des périodes de gel. Il est assez sensible à la nature du sol et préfère ainsi les sols calcaires et redoute les sols trop acides. Il poussera également mieux dans un sol plutôt riche et profond.

Quelle est la meilleure période pour la plantation de l’arbre de Judée?

  • La meilleure période pour la plantation de l’arbre de Judée est l’automne à partir du mois d’octobre lorsque les températures commencent à baisser et que le sol n’est pas encore trop refroidit.

Quelle est la racine d'un arbre de Judée?

  • L’arbre de Judée a une racine pivotante, il est donc déconseillé de le transplanter une fois qu’il est bien installé. Il tolère bien la plantation en bac ainsi que la pollution. Il est donc bien adapté pour les jardins et terrasses en ville. Les gousses contiennent des graines appréciées des oiseaux.

Quelle est la hauteur d’un arbre de Judée?

  • L’arbre de Judée est un petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 mètres de haut qui peut atteindre exceptionnellement les 10 mètres de hauteur. En pousse naturelle, il est très ramifié dès la base et tortueux mais assez aéré pour laisser passer la lumière.
  Comment s'occuper d'un arôme ?

Est-ce que l'arbre de Judée est résistant aux maladies?

  • L’arbre de Judée est plutôt résistant aux maladies et ravageurs. Il peut cependant subir des attaques de maladie du corail (maladie due à des champignons). Elle se manifeste entre autres par l’apparition de petits coussinets orange-corail et peut, si elle envahit entièrement l’arbre, entraîner son dépérissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *