Quel est l’adjectif de délation ?

Quel est l’adjectif de délation ?

Quel est l'adjectif de délation ?

Quel est l’adjectif de délation ?

Dénonciation intéressée, méprisable, inspirée par la vengeance, la jalousie ou la cupidité.

Quel est le féminin de délateur ?

DÉLATEUR, TRICE. n. Celui, celle qui dénonce.

Qui pratique la délation ?

En parlant d’une personne (masculin), celui qui pratique la délation, qui dénonce quelqu’un. Par analogie (adjectif), qui dénonce un aspect non avoué. … En réalité, ce comportement de délateur systématique l’a isolé de tous.

Quel est le verbe pour délation ?

Outre son sens de fait pour le délateur ou la délatrice de dénoncer un crime ou un délit ou de dénoncer un coupable, le mot délation sert de substantif au verbe déférer, s’agissant notamment et surtout du serment judiciaire, qu’il soit décisoire ou supplétoire.

Quel est le Verbe de délation ?

Outre son sens de fait pour le délateur ou la délatrice de dénoncer un crime ou un délit ou de dénoncer un coupable, le mot délation sert de substantif au verbe déférer, s’agissant notamment et surtout du serment judiciaire, qu’il soit décisoire ou supplétoire.

Quelle est la différence entre dénonciation et délation ?

La dénonciation vise à faire du bien. Les leviers de la délation sont différents. C’est la volonté de nuire, ou de régler ses comptes qui amène le délateur à révéler des faits avérés ou pas.

Pourquoi la Delation c’est mal ?

La délation est une faute, car elle n’est pas fondée sur l’amour de la justice, sur la volonté de protéger les victimes ou les faibles, mais sur l’intérêt personnel. Cela dit, la délation vaut mieux que la non-dénonciation de crime, qui est presque toujours une faute morale.

  Comment calculer le nombre de parpaing pour faire un mur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *