Quel insecte est dans la figue ?

Quel insecte est dans la figue ?

Quel insecte est dans la figue ?

Quel insecte est dans la figue ?

Il s’agit plus précisément de la guêpe du figuier. Et pour polliniser la figue, la guêpe du figuier doit s’y introduire par l’orifice prévu à cet effet. Et, quand elle y entre, elle se brise malheureusement les ailes et les antennes, et ne peut donc plus ressortir.

Où pousse les figues en France ?

Au nord de la Loire. Le figuier est un arbre qui pousse facilement mais il ne prospère qu’en situation chaude et abritée.

Quel insecte pollinise les figues ?

La fécondation et par suite le développement des figues dépend d’une petite « guêpe » de sexe femelle, le Blastophaga psenes L. qui seule peut apporter le pollen dans la figue.

Comment enlever les figues fleurs de l'année suivante?

  • Cette opération permet de diriger plus de sève vers les fruits, d’en augmenter le calibre et la précocité. Il faut enlever les figues fleurs restées sur les branches portant un bourgeon terminal, afin de permettre à ces mêmes branches de se développer et de porter les futures figues fleurs de l’année suivante.

Comment enlever les figues d'automne sur ces branches?

  • Il faut enlever les figues fleurs rest es sur les branches portant un bourgeon terminal, afin de permettre ces m mes branches de se d velopper et de porter les futures figues fleurs de l’ann e suivante. Par la suite, si des figues d’automne se d veloppent sur ces branches, il faudra aussi les supprimer.

Comment maturer les figues d'automne?

  • Les figues d’automne En pleine terre, la maturation des figues d’automne est délicate en dehors du climat méditerranéen, car ces figues ont besoin d’un été long pour réussir. Lorsque ces étés sont trop courts, les figues ne grossissent que très peu, manquent de sucre ou restent sur l’arbre sans se développer tout au long de l’hiver.
  Comment faire un CV sans expérience pro ?

Quelle est la période de maturité de cette variété de figues-fleurs?

  • Les figues-fleurs de ‘Sultane’ virent au violet, puis au noir. Elles sont matures dès le début juillet. Celles d’automne sont bleutées et légèrement plus petites, de 40 à 45 g chacune tout de même. Au total, cette variété offre la plus grande période de production, soit environ 3 mois de fruits très polyvalents, à déguster frais, cuits ou séchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *